Mandelbrot en WebAssembly

Ainsi donc, grâce à WebAssembly, il serait possible de faire tourner des programmes fulgurants dans une page Web.
Mazette ! Pourquoi ne pas tester la proposition en réalisant un petit programme qui requiert traditionnellement une certaine puissance de calcul, comme une représentation de l’ensemble de Mandelbrot ? Ce serait plus sympa que le jeu de la vie de Conway comme proposé ici, qui est certes fascinant, mais pas des plus sexy à regarder.
Une représentation de l'ensemble de Mandelbrot
Ce serait aussi l’opportunité de discuter un peu des performances des opérations graphiques nécessitant de travailler au pixel pour produire une image dans une page Web. Oh! nous ne sortirons pas l’artillerie lourde, à savoir WebGL, qui a été longuement présenté dans plusieurs articles sur ce blog. Nous nous concentrerons simplement sur le contexte 2D d’un objet <canvas>, en dessinant au pixel.
Tout cela, et plus encore, dans ce qui suit.
Continuer la lecture de « Mandelbrot en WebAssembly »
Mandelbrot en WebAssembly

WebAssembly : programmer en assembleur dans une page Web

Qui programme en assembleur de nos jours ? Plus qu’il n’y paraît en fait, si l’on veut bien considérer qu’avec WebAssembly – Wasm pour les intimes -, il est devenu possible d’écrire des programmes dans un langage qui s’en approche, et de les exécuter dans le contexte d’une page Web.
Wasm, un assembleur pour le Web
L’intérêt ? Des performances annoncées de très loin supérieures à celle de tout code JavaScript, aussi optimisé qu’il soit, sans perdre le bénéfice d’une intégration parfaite dans l’environnement d’exécution d’une page Web, c’est-à-dire en pouvant facilement accéder à des données et à des sous-programmes Wasm depuis du code JavaScript, mais aussi faire l’inverse.
Comment écrire en Wasm ? Comment exécuter du Wasm dans une page Web ? Et comment dialoguer entre Wasm et JavaScript ? Tout cela et plus encore dans ce qui suit…
Mise à jour du 21/12/2018 : Rajout d’un encadré pour remercier Dan Gohman, l’auteur du WebAssembly Reference Manual.
Mise à jour du 18/12/2018 : Mention à une représentation intelligible de la syntaxe d’un module, finalement trouvée (en creusant profond) ici.
Mise à jour du 17/12/2018 : Correction de petits bogues dans importExportMemory.zip.
Mise à jour du 16/12/2018 : Ajout d’une section liminaire « WebAssembly, c’est quoi ? », et d’une conclusion « WebAssembly en vaut-il la peine ? ».
Continuer la lecture de « WebAssembly : programmer en assembleur dans une page Web »
WebAssembly : programmer en assembleur dans une page Web